Maison bois
Constructeur et fabricant depuis 1972
0 800 053 333
Appel gratuit depuis un fixe
Maisons  ›  Maison bois  ›  Durable  ›  Réglementation

RT2012 : les réglementations thermiques

La Réglementation Thermique (RT) définit la consommation énergétique maximale d'un bâtiment neuf.

Comprendre la réglementation thermique

Avant la crise pétrolière du début des années 70, les constructions neuves en France ne répondaient à aucune contrainte spécifique. Lorsque la France s'aperçut de sa fragilité vis-à-vis des ressources naturelles fossiles, les législateurs commencèrent à édicter des normes visant à réaliser des bâtiments économes en énergie (chauffage, ventilation, climatisation, production d’eau chaude sanitaire et éclairage). 

 C'est ainsi que fut décidé la première réglementation thermique en 1974 (RT 1974), avec application en 1975. Cette norme ambitieuse pour l'époque ne s'appliquait qu'aux bâtiments neufs d'habitation. Une seconde norme vint s'ajouter en 1988 (RT 1988) qui étendait ses contraintes sur les bâtiments neufs résidentiels et non résidentiels.

On y parlait déjà d'isolation et de performance, mais c'est bien en 2000, avec l'apparition de la RT 2000 que les contraintes ont vraiment commencé à peser plus lourdement sur les particuliers et les professionnels. En effet, la RT 2000 rehaussait le niveau d'exigence de 20% de consommation en moins pour les bâtiments neufs résidentiels et de 40% pour les bâtiments tertiaires. Le 1e septembre 2006, la RT 2005 succédait à la RT 2000.

Une nouvelle fois, le niveau d'exigence s'est encore accru puisque la RT 2005 imposait une réduction d'au moins 15% de la facture énergétique par rapport aux bâtiments construits selon la précédente réglementation RT 2000.

Le BBC et la RT 2012, un bond en avant

Depuis la mise en route du Grenelle de l'environnement en 2008 et le vote de cette loi en 2009, une nouvelle logique s'impose dans la construction neuve. En effet, avec le BBC et la RT 2012, l'idée n'est plus comme précédemment d'améliorer des performances vis-à-vis de la norme précédente, mais bien de produire un bâti affichant naturellement une consommation s'inscrivant en-dessous d'un certain seuil défini par la norme et ce, quelque soit le mode de chauffage utilisé.

Ce seuil est le même pour les constructions BBC labellisées d'avant la mise en application de la RT 2012 et les constructions conformes à la RT 2012 d'après le 1er janvier 2013.Il s'établit à 55kWh/m²/an, soit en moyenne trois fois moins qu'une construction conforme à la RT 2005.

Dès 2020, les constructions neuves devront être à énergie positive, soit produire plus d'énergie qu'elles n'en dépenseront.

Haut de pageIdentificationImprimer la page